MENÜ

Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > Congrès Mondial de la Harpe 2017, Hong Kong : samedi 8 juillet

Congrès Mondial de la Harpe 2017, Hong Kong : samedi 8 juillet

Beautiful Hongyun Konghou Orchestra in Hong Kong on July 7th

Nous sommes samedi matin, et le Congrès Mondial de la Harpe commence vraiment à battre son plein. Comme on peut s’y attendre dans une ville comme Hong Kong, le programme paraît très éclectique et propose une très grande variété de styles musicaux. Hier soir, nous avons pu entendre dans une même soirée le Hong Kong Harp Ensemble (harpes à pédales) et le Hongyun Konghou Ensemble. Le konghou est l’une des harpes préférées de Jakez. Il l’a présentée pour la première fois en France lorsqu’il a invité Wu Lin à se produire pour le festival Harpes Au Max en 2016.

Jakez François plays the Konghou

Jakez est très heureux de pouvoir essayer un konghou, l’une de ses harpes préférées.

« La toute première fois que j’ai eu l’occasion d’entendre du konghou, il y a vingt ans, j’ai tout de suite su que c’était la harpe parfaite pour jouer du jazz. C’est un instrument qui a des basses très profondes et dynamiques, comme une basse électrique. Mais surtout, le portamento est inhérent à l’instrument ! Cela permet de moduler la hauteur de note exactement comme sur une guitare. Ce qui est doublement intéressant lorsqu’on l’associe avec les « habituelles » pédales wah-wah, si bien qu’on a à notre disposition deux manières de jouer avec la fréquence des notes. J’ai tellement rêvé de cette harpe, tellement imaginé tout ce que je pourrais faire avec cet instrument, que lorsque j’ai eu l’occasion d’en jouer pour la première fois (chez Wu Lin), le temps s’est arrêté. J’ai eu l’impression de n’avoir joué que quelques accords, mais en réalité, une heure était déjà passée… Et mes deux hôtes, Wu Lin et sa professeure Mrs Pingqiu Yue, ont été très surprises d’entendre du jazz jaillir de cet instrument traditionnel chinois ! J’ai été tellement galvanisé par cette expérience que lorsqu’elles m’ont reconduit à mon hôtel, je n’ai pas réussi à fermer l’œil de toute la nuit.

Et depuis ce jour, je rêve d’avoir un konghou chez moi ! » 
Jakez François

Si vous souhaitez en savoir plus sur le konghou chinois, le Congrès Mondial de la Harpe propose une vidéo de présentation sur sa page Facebook.

Wu Lin jouant du konghou lors du festival Harpes Au Max en 2016

Après cette belle soirée d’ouverture, ce concert nous emmènera au Paraguay avec Sixto Corbalán  qui a été pendant quelques années directeur artistique du festival international de la harpe au Paraguay. Le Festival Mundial Del Arpa était une expérience unique pour les harpistes occidentaux avec d’immenses salles de concert pleines à craquer et le sentiment que chaque personne que vous croisez, du policier dans la rue aux femmes de chambre, jouent de la harpe. Vous pouvez voir de nombreuses photos prises par Jakez lors de ce festival sur la page instagram de Camac

Le Congrès Mondial de la Harpe est particulièrement précieux pour les élèves ou les jeunes harpistes. En dehors de cet événement, ils peuvent se rencontrer lors des concours, ils peuvent voir des artistes merveilleux en concert ça et là, ils peuvent découvrir la musique contemporaine au travers de projets spéciaux (souvent à l’université), mais le Congrès reste une occasion assez unique de pouvoir faire tout cela à la fois en un laps de temps assez court. Le concert « Focus on Youth » est désormais un incontournable du Congrès, et aujourd’hui, à Hong Kong, sera également organisée un entraînement aux auditions d’orchestre à 11h45.

L’équipe qui s’occupe du sponsoring chez Camac est toujours optimiste. Nous constatons chaque jour que le niveau de jeu ne cesse d’augmenter, que les projets artistiques sont toujours plus créatifs et que la musique classique n’est pas morte et enterrée. Cependant, il n’y a rien de plus triste que de voir quelqu’un mettre tous ses efforts dans quelque chose qui est voué à l’échec depuis le début parce que personne ne lui a expliqué les règles de départ. Par exemple, un programme de concours mal choisi, ou encore une gestion irréaliste de sa préparation… Obtenir un poste dans un orchestre n’est pas seulement un art, c’est aussi un sport ! Aussi, avoir l’opportunité de se préparer spécifiquement aux auditions d’orchestre est une chance inestimable et nous adressons un grand bravo au comité artistique du Congrès Mondial de la Harpe pour avoir pris en considération cet aspect important de l’apprentissage de nombreux harpistes. 

Ben Creighton-Griffiths: One Man Band En parlant d’opportunités pour les jeunes harpistes, le Congrès proposera également plusieurs prestations par les actuelles étoiles montantes de la harpe. Nous pourrons écouter les lauréats des récents concours internationaux : Lenka Petrovic, Elise Veyres et Emmanuel Padilla Holguin. Plus tard dans la soirée, Ben Creighton Griffiths donnera le premier de ses deux concerts de la semaine. Prodige de la musique classique à l’origine, Ben se fait maintenant progressivement un nom dans le jazz et a récemment sorti un nouvel album

Paul Patterson at the Camac Competition, London 2016

Paul Patterson présente les lauréats de la Camac Competition à Londres en 2016. Sa participation active à divers événements harpistiques est une merveilleuse source de soutien pour la harpe de par le monde !

Avant le déjeuner, nous aurons à nouveau l’occasion d’écouter de la musique du monde avec un concert où l’Orient rencontrera l’Occident. Le Congrès Mondial de la Harpe 2017 a aussi un compositeur en titre, une personne qui d’ailleurs le mérite amplement : Paul Patterson. Au travers de son intérêt et son soutien incessants pour la harpe, il a apporté une contribution incommensurable à notre répertoire, mais aussi aux harpistes, novices ou plus expérimentés, qui ont eu la chance de travailler avec lui. Lors du premier événement auquel Paul participe cette semaine, ses œuvres seront programmées au côté d’un répertoire japonais au cours d’un concert interprété par Marianne Gubri, Miho Kamiya et le Aletheia Duo. 

Au cours de l’après-midi, nous explorerons la musique asiatique plus en détail avec un coup de projecteur particulier sur Taiwan au cours duquel interviendront Meng-Lu Chiu, notre partenaire exclusif à Taiwan, et ses collègues. Ce soir, il y aura également un mystérieux « Spectacle Expérimental » asiatique, avec des artistes venus de Chine, de Hong-Kong, de Taiwan et des Etats-Unis. Jetez un coup d’œil régulièrement sur nos profils sur les réseaux sociaux pour découvrir ce dont il en retourne !

Le concert de ce soir aura lieu au City Hall et sera interprété par Isabelle Moretti, Xavier de Maistre, et le Philharmonique de Hong Kong. Isabelle jouera sur la Canopée, l’un de nos deux nouveaux modèles de harpes Grand-Concert que nous avons inaugurés pour marquer le début du Congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.