MENÜ

Le blog des Harpes Camac

Blog > À la une > Congrès Mondial de la Harpe 2017, Hong Kong : le grand final

Congrès Mondial de la Harpe 2017, Hong Kong : le grand final

Partout dans le bâtiment abritant le Congrès Mondial de la Harpe, un nombre impressionnant de flight-cases sont rassemblées et les exposants ont troqué leur costume-cravate pour leur tenue de sport. Le grand déménagement peut commencer !

Prétextant des « raisons artistiques », je me suis enfuie loin de tous ces cartons et me suis dirigée vers les deux derniers concerts. Katryna Tan et ses ensembles Rave Harpers, Penang Harpers et le Cempaka Harp Ensemble ont interprété leur comédie musicale « Pluck and the Magical Banyan Tree ». C’est un spectacle vraiment impressionnant avec mise en scène, lumières, costumes, dialogues, musique… et toutes les pièces d’ensemble sont jouées entièrement par cœur (même par les harpistes les plus jeunes).

Pluck! at the WHC, Hong Kong Comme tous les gros succès, Pluck! en est déjà à son troisième épisode. C’est un superbe exemple de ce qu’enseignants et élèves peuvent réussir à réaliser. Lorsque Katryna est revenue chez elle après ses études aux Etats-Unis, personne ne jouait de la harpe à Singapour. Katryna est maintenant à la tête de deux centres dédiés à la harpe, à la fois à Singapour et en Malaisie (centres qui sont aussi le siège de notre distribution dans ces pays), avec plus d’une centaine d’élèves en tout. Elle a mis sur pied plusieurs voyages pour ses élèves afin qu’ils viennent assister à des festivals en France et organise un très grand nombre d’événements. Prendre part à un spectacle comme Pluck! est une expérience très riche pour les enfants. Qui plus est, ce conte musical raconte comment rester proche du pouvoir de la musique. Comme Csilla Gulyas le disait dans sa conférence sur la pédagogie Kodaly hier, l’enseignement de la musique a pour objectif de transmettre aux enfants bien plus qu’une simple aisance sur un instrument.

Catrin Finch, Ben Creighton Griffiths Après ce spectacle, nous avons assisté à la cérémonie de passation de témoin avec le prochain Congrès Mondial de la Harpe à Cardiff en 2020 ! Le Royal Welsh College of Music and Drama Harp Ensemble, Catrin Finch et Ben Creighton Griffiths ont donné un magnifique concert, dont le programme comprenait les « Avian Arabesques » de Paul Patterson (compositeur attitré du Congrès de Hong Kong), la « Welsh Fantasy » de Jeff Howard, le « Carnaval de Venise » de Godefroid et le premier mouvement du « Celtic Concerto » de Catrin Finch. Catrin nous a même promis une semaine ensoleillée pour le Congrès de Cardiff.

Nous nous préparons tous à présent pour notre voyage retour et finalement ces deux derniers concerts nous ont mis dans l’ambiance en quelque sorte. « Pluck and the Magical Banyan Tree » se déroule dans le royaume « Enchantia » où les gens oublient peu à peu comment jouer de la musique. Pluck se lance dans un grand voyage pour en comprendre les raisons… et sauver la musique avant qu’elle ne soit oubliée à tout jamais. De la même manière, le Congrès Mondial de la Harpe voyage à travers le monde. Hong Kong était sa première halte en Asie ! Cet événement a attiré plus d’un millier de congressistes présents toutes la semaine, un beau bilan pour le Comité organisateur et la preuve que la scène harpistique est très dynamique en Asie. 

Sur Facebook, vous pouvez visionner l’interview de Dan Yu et de Florence Sitruk pour RTHK The Works, dans laquelle elles parlent du Congrès, des divers événements et… des harpes. En plus d’être une rencontre artistique importante pour les harpistes, le Congrès Mondial de la Harpe est également la plus grande occasion d’essayer de nouvelles harpes et d’échanger avec un grand nombre de luthiers.

La musique se développe grâce à un cercle composé de trois éléments. Si vous avez de bons instruments, alors les musiciens talentueux vont avoir envie de les jouer. Un fois que vous avez des instrumentistes fantastiques, de bons compositeurs vont avoir envie d’écrire pour eux. Le niveau de jeu et d’écriture pour la harpe est plus élevé que jamais. Chaque fois que nous nous rendons à un Congrès Mondial, nous sommes agréablement surpris par la qualité et la richesse des propositions. C’est un plaisir et un privilège que de fabriquer des harpes pour vous. Nous espérons que vous avez apprécié de pouvoir les essayer tout au long de cette semaine tout autant que nous avons eu plaisir à vous les présenter.

 

Canopée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.