MENÜ

Telenn Kadiou

Harpe celtique de concert

PDF
Taille :120 cm
Poids :8 kg
Tessiture :34 cordes du La 1 au Do 34
Cordes :La 1 à La 29 : fluorocarbone Kürschner pour Kadiou. Sol 30 à Do 34 : filées multifilament pour Kadiou
Bois utilisés :érable pour le corps, épicéa pour la table d’harmonie
Finition :érable naturel. Toute autre finition sur commande. Table d'harmonie décorée en option

Dominig Bouchaud

Cet instrument léger est facile à transporter et très agréable à jouer grâce à la tension légère de ses cordes, dont l’écartement standard est celui des harpes celtiques Camac. Ses cordes fluorocarbone, utilisées depuis longtemps par les musiciens du baroque, se rapprochent de la sonorité des cordes en boyau tout en ayant la qualité des cordes synthétiques : elles sont quasiment inusables et tiennent parfaitement l’accord. Sa caisse de résonance, large, à pans, lui confère un son ample et clair.

La Telenn Kadiou est un instrument idéal pour jouer les répertoires des musiques anciennes (Moyen-âge, Renaissance, Baroque) et des musiques traditionnelles (celtique, klezmer, sud-américain etc …). La tension légère des cordes permet de jouer des danses rapides, comme les reels irlandais, sans crisper ni fatiguer la main et le bras … C’est donc également la harpe parfaite pour les amateurs, notamment les adultes.

Son nom lui a été donné par son parrain, Dominig Bouchaud, en mémoire de « Kadiou » harpeur de Quimper, entré au service du duc Hoël de Cornouaille en 1069, à l’époque où la harpe accompagnait déjà les lais bretons, ces poèmes chantés qui constituent aujourd’hui la trame de nombreuses sonioù et gwerzioù, les chansons populaires bretonnes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.