MENÜ

Isabelle Perrin

Dès son plus jeune âge, Isabelle Perrin se passionne pour la harpe qu’elle étudie d’abord au Conservatoire national de région de Nice (elle donne son premier récital à l’âge de 17 ans) puis à la Julliard School de New-York avant de devenir harpiste à l’Orchestre symphonique de San Francisco puis soliste à l’Orchestre national de France.

Sa carrière internationale la mène à être régulièrement invitée par des formations aussi prestigieuses que le Northwest Sinfonietta (USA), l’Orchestre Symphonique d’Oshawa-Durham (Canada), le Coastal Symphony of Georgia (USA), le Korean Chamber Orchestra (Corée du Sud), l’Orchestre symphonique de Darwin (Australie), le National Symphony Orchestra (Irlande), le BBC Wales Orchestra (Pays de Galles), l’Orchestre symphonique de Bruxelles (Belgique), le Polish Baltic Philharmonic Orchestra (Pologne) ainsi qu’avec de nombreux orchestres français parmi lesquels l’Orchestre national de France, l’Orchestre national d’Ile-de-France, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre national du Capitol de Toulouse, l’Orchestre national des Pays de la Loire, l’Orchestre national de Lorraine…

Sa personnalité chaleureuse comme la relation profonde qu’elle noue avec son instrument incitent de nombreux compositeurs à écrire pour elle. Bernard Andrès lui dédie ses Danses d’Erzulie pour harpe, orchestre à cordes et percussion, dont la Première mondiale a eu lieu à Cincinnati, USA et la Première européenne à Amsterdam l’année suivante, Serge Natra écrit pour elle et le Trio Turner, dont elle est le membre fondateur, son trio pour flûte, alto et harpe, intitulé « Commentaires sentimentaux » et commandé par Radio France, Pierick Houdy, Grand Prix de Rome, écrit pour elle son « Concerto Français » pour harpe et orchestre, concerto qu’elle jouera à de nombreuses reprises, en France et à l’étranger et qu’elle enregistrera sur CD. En 2008, expérimentant pour la première fois la « harpe bleue » (harpe électronique associée à un ordinateur), Isabelle Perrin crée à Katowice (Pologne) le Concertino « South Shore » pour harpe bleue et orchestre écrit pour elle par Elzbieta Sikora et rejoué entre autres à Taïwan.

Parallèlement à sa carrière de soliste, Isabelle Perrin est profondément attachée à la transmission de son savoir. Plus jeune diplômée française du certificat d’aptitude à l’enseignement de la harpe (à l’âge de 17 ans), elle est actuellement professeur de harpe ainsi que directrice du Département des Cordes à la Norges Musikkhøgskole (Norwegian Academy of Music) à Oslo en Norvège après avoir enseigné au Conservatoire national de région de Nantes puis à l’École normale de Musique de Paris.
Sa fougue et son enthousiasme communicatifs l’ont conduite à donner des masterclasses dans le monde entier,: Europe, Russie, États-Unis, Japon, Corée, Chine, Singapour, Australie, Canada, Mexique… ce qui l’amène a être régulièrement invitée à enseigner au sein d’institutions de rayonnement international aussi prestigieuses que l’Indiana University de Bloomington, la Julliard School de New York, le Curtis Institute de Philadelphie, la Roosevelt University de Chicago (USA), le Conservatoire Tchaikovsky de Moscou ou la Royal Academy of Music à Londres où elle a été nommée «Visiting professor ».

Son importante discographie l’a amenée à enregistrer des pièces allant du répertoire baroque au répertoire contemporain, en récital, en musique de chambre ou encore en soliste avec orchestre. Isabelle Perrin a aussi débuté l’édition chez Alaw d’une collection de partitions pour harpe, originales ou transcrites. Sont déjà parues : J.S. Bach Suite pour le luth BWV 996, F.A. Boieldieu Sonate, G.B. Pescetti Sonate, un Thème et variations de Haydn ainsi qu’une sonate de A. Corelli.

En août 2004, elle a organisé, en tant que présidente et directrice artistique, la 6e édition du Symposium européen de la harpe à Lyon et continue aujourd’hui son engagement en étant Directrice Artistique du Congrès mondial de la harpe, ce qui la porte à coordonner tous les 3 ans, dans un pays différent, une manifestation au rayonnement international, le dernier ayant eu lieu en juillet 2014 à Sydney, Australie et le prochain ayant lieu en juillet 2017 à Hong Kong.

En reconnaissance de sa carrière exemplaire et de son engagement musical, Isabelle Perrin, admise au rang de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, a été décorée par le ministre français de la Culture et de la Communication et nommée Honorary Associate de La Royal Academy of Music de Londres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.