Le blog des Harpes Camac

Blog > À la une > Points de départ : le Fedkowicz Duo

Points de départ : le Fedkowicz Duo

Lorsque j’étais étudiant, j’ai fait un stage dans un festival de musique contemporaine au Royaume-Uni. Cette année-là, le thème était la musique polonaise depuis 1945 et, au prix d’une grande effervescence et d’un effort herculéen de la part des organisateurs du festival, Krzysztof Penderecki a été invité à donner une conférence et à diriger l’orchestre et le chœur de la radio polonaise dans son impressionnante St. Luke Passion

Le concert a rempli la cathédrale de Canterbury et a été inoubliable dans sa majesté. Loin de ce spectacle, je me souviens avoir vu Penderecki au repos devant son hôtel, vêtu de lin, somnolant au soleil avec un café devant lui, les mains soigneusement croisées. En le regardant, je ne pouvais m’empêcher de me demander quelles énormes structures musicales il imaginait sous son chapeau.

Le duo Fedkowicz ( Wojtek Fedkowicz, batterie ; Agnieszka Grela- Fedkowicz, harpe) photo : Magdalena Hałas.

Le duo Fedkowicz ( Wojtek Fedkowicz, batterie ; Agnieszka Grela- Fedkowicz, harpe) photo : Magdalena Hałas.

 

Les idées complexes et originales qui s’y trouvent ont inspiré le Fedkowicz Duo dans son dernier album. « Punkty wyjścia » (ou « points de départ », dans un titre tiré d’un visuel de Bogusław Schaeffer), est une collection d’appariements créatifs et ambiants de harpe et de batterie. Le duo s’est inspiré des œuvres de Krzysztof Penderecki et d’autres compositeurs exceptionnels associés à l’Académie de musique de Cracovie. Des compositeurs tels que Krystyna Moszumańska – Nazar, Marek Stachowski, Bogusław Schaeffer et Zbigniew Bujarski. 

« L’idée était de s’inspirer de ces compositeurs tout en cherchant notre propre voix et notre propre expression », explique Agnieszka Grela-  Fedkowicz. Cela s’est traduit par une période d’exploration intense de 4 mois, Wojtek faisant des croquis et expérimentant avec des percussions et des sons électroniques, explorant des idées musicales, des techniques d’enregistrement et échantillonnant des enregistrements des compositeurs eux-mêmes.

Le jeu, et un échange libre des idées étaient essentiels pour l’album, et le soutien de la bourse créative de la ville de Cracovie (avec laquelle Agnieszka et Wojtek avaient déjà collaboré sur leur deuxième album) a été déterminant. Il a permis au duo de faire des recherches minutieuses et d’affiner sa vision musicale.

Je souhaite activer le contenu vidéo et j’accepte que des données soient chargées à partir de Google (voir les règles de confidentialité).

Le Duo Fedkowicz, composé d’une harpe et d’une batterie, est un duo qui échappe aux étiquettes spécifiques à un genre, en particulier en dehors du domaine du jazz. Ce type de travail expérimental pourrait être considéré comme une œuvre révolutionnaire pour la harpe, surtout si l’on considère l’image parfois statique de l’instrument, mais Agnieszka est catégorique : la harpe est parfaitement à sa place ici. « Nous avons beaucoup parlé du son de la harpe qui, à mon avis, est l’instrument le plus adapté à la musique électroacoustique contemporaine », dit Agnieszka et explique qu’à travers ce projet, elle espère promouvoir la musique contemporaine polonaise auprès d’un public plus orienté vers la harpe.

Ils sont également désireux de démontrer que la musique contemporaine de ce type n’est pas toujours ésotérique : « Je crois qu’elle sonne vraiment autrement, et qu’elle a une narration très originale et expressive. Les titres des morceaux peuvent faire référence à des styles spécifiques ou à des compositions de maîtres, mais racontent toujours une histoire sur la condition humaine et l’existence dans le monde actuel. »

En plus d’être des collaborateurs musicaux très proches sur scène, Agnieszka et Wojtek sont également un couple à la ville. Le rédacteur du présent article  résistera à toute remarque humoristique sur les écueils du travail avec vos proches, et en fait, il semble que le projet ait été en grande partie une affaire de famille :

Agnieszka Grela- Fedkowicz, photo : Magdalena Hałas.

Agnieszka Grela- Fedkowicz, photo : Magdalena Hałas.

« Wojtek est mon inspiration, ma motivation et travailler avec lui est un grand plaisir ». Jacek, le frère de Wojtek, a été l’ingénieur du son du projet et est lui-même un musicien accompli : « Il comprenait ce dont nous avions besoin ». Les peintures de la belle-sœur Magdalena Kulesza-Fedkowicz reflètent parfaitement le caractère de la musique qu’elles contiennent ; après avoir utilisé son travail pour la pochette de son album solo « Impressions », il était évident pour Agnieszka que son travail « rivière étoilée dans la forêt » figurerait sur la pochette de l’album.

Lorsqu’elle réfléchit à cette riche collaboration familiale, Agnieszka déclare : « J’ai beaucoup de chance d’avoir des gens aussi talentueux autour de moi. C’est vraiment fantastique que nous puissions travailler ensemble.  Nous nous connaissons très bien et nous avons alors besoin de moins de mots pour créer quelque chose ! »

« Punkty wyjścia » est disponible en streaming dès maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *