MENÜ

Le blog des Harpes Camac

Blog > Actualités > Congrès Mondial de la Harpe 2017, Hong Kong : dimanche 9 juillet

Congrès Mondial de la Harpe 2017, Hong Kong : dimanche 9 juillet

Deborah Henson-Conant at Camac exhibition, Hong Kong

Deborah Henson-Conant dédicace ses CDs près de la DHC Blue Light dans le salon Camac dédié aux harpes électriques

Toutes les journées (y compris le dimanche) du Congrès Mondial de la Harpe débutent avec l’ouverture des portes du salon des luthiers à 9h15. Eric Piron, Thomas et Léo sont à votre disposition chaque jour jusqu’à 17h45 et vous guident à travers les quatre salles d’exposition où est disposée la fine fleur de nos harpes. Nous avons une salle dédiée aux harpes Grand-Concert, une autre aux harpes à pédales, une troisième aux harpes celtiques et la dernière aux harpes électriques !

C’est également l’occasion pour vous d’essayer nos deux nouveaux modèles de harpes Grand-Concert, la Canopée et l’Art Nouveau. Lors de la soirée d’ouverture du Congrès Mondial, nous avons été très heureux d’entendre notre Canopée ébène et notre Art Nouveau merisier sous les doigts de Chantal Mathieu et d’Alice Giles respectivement.

Isabelle Moretti, Hong Kong 2017

Hier, le Hong Kong Cultural Centre a été le théâtre d’un très grand moment d’émotion pour nous car Isabelle Moretti a interprété les Danses de Debussy et l’Introduction et Allegro de Ravel sur notre Canopée ébène. Isabelle a dédié sa prestation à Germaine Lorenzini. Nous aimions tous Germaine, à la fois musicienne, pédagogue et grande dame de la musique. Il n’y avait pas plus bel hommage que cette magnifique prestation.

Aujourd’hui, Jakez et moi continuons à apprécier le programme artistique du Congrès. A 10h30, David Day, Clare McCague, Mary Louis et Teresa O’Donnell feront une présentation des recherches en matière de harpes historiques. C’est un sujet qui nous intéresse beaucoup, en particulier en ce moment avec l’ouverture de l’exposition de la Collection Camac que l’on peut visiter actuellement au Château d’Ancenis. Après tout, les musiciens concertistes sont toujours en lien avec le passé. L’adage selon lequel on étudie le passé pour comprendre le présent se vérifie tout particulièrement dans la domaine de la musique classique.

Nous pourrons mettre en perspective cette discussion organologique avec le point de vue musicologique un peu plus tard dans l’après-midi : Jean-Philippe Navarre donnera une conférence sur le Concerto de Boieldieu.

The Penang Harpers

Nous attendons aussi avec impatience de pouvoir écouter nos amis The Penang Harpers lors d’un nouveau concert « Asian Highlight ». Cette fois-ci, le coup de projecteur sera mis que la Chine et la Malaisie. Katryna Tan, notre partenaire en Malaisie et à Singapour, sera présente avec ses fantastiques ensembles Rave Harps. Cela fait bien longtemps que nous suivons attentivement le travail de Katryna. Elle a réussi à créer toute une dynamique autour de la harpe à Singapour et en Malaisie. Elle a construit un magnifique centre dédié à l’enseignement, elle écrit et produit des opéras pour harpe, elle a publié un livre et organise un très grand nombre de projets constructifs et passionnants tout au long de l’année.

Une autre professeure que nous admirons beaucoup donnera une master-classe juste après le déjeuner : Milda Agazarian. La plupart des plus grands représentants actuels de la formidable Ecole Russe sont des anciens élèves de la classe de Milda à Moscou : Maria Krushevskaya, Vasilisa Luschevskaya, Valeria Voshchennikova ou Veronika Lemishenko, pour n’en citer que quelques noms.

A 16h, Silke Aichhorn interprétera le Concerto en Ré Majeur de Johann Wilhelm Hertel, oeuvre qui nous interpelle tous ! J’ai pour ma part beaucoup apprécié la conférence de Silke lors de la dernière Assemblée Générale de la Verband der Deutschen Harfenisten à Ingolstadt. Le compositeur attitré du Congrès Mondial, Paul Patterson, était également à Ingolstadt. Le calendrier des manifestations organisées par les harpistes pour les harpistes est souvent assez dense, et ces divers événements se font écho, se nourrissent les uns des autres et créent différentes strates d’expériences précieuses pour nous tous, et tout ce travail est bien souvent peu connu, voire peu reconnu.

Au Congrès Mondial de la Harpe, il est quasiment impossible d’assister à tout ce que l’on aimerait voir, alors voici un petit aperçu des temps forts qui nous attendent aujourd’hui… Le décalage horaire a eu raison de mes coéquipiers Camac, y compris les plus valeureux, qui s’octroient un moment de récupération dans leur chambre d’hôtel ce matin. Mais les rythmes joyeux et entraînants de l’Amérique du Sud vont nous sortir de notre torpeur ! Cristina Braga et Ricardo Medeiros ont créé tout un univers pour la Harpe Bleue au travers de leurs magnifiques interprétations de la musique brésilienne. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de les entendre, vérifiez s’ils ne passent pas près de chez vous lors de leurs nombreuses tournées, ou bien vous pouvez tout simplement écouter leurs disques. En plus d’être professeur de harpe à l’Université de Rio, Cristina Braga organise aussi fréquemment des stages dans sa région, au cœur de la forêt amazonienne, près de Rio. Sa collaboration avec la Jazz Harp Foundation en est un exemple récent. 

Hong Kong by night

Tandis que la soirée approchera et que la nuit tombera sur Hong Kong et ses immeubles qui illuminent l’horizon, nous serons emportés dans une musique aux multiples directions avec Raoul Moretti, accompagné du Hong Kong Wuji Ensemble. 

Gardez un œil sur nos réseaux sociaux pour plus d’actualités au fur et à mesure de la journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.